Cet article date de plus d'un an.

Transport aérien : les compagnies connaissent toujours d'importantes difficultés

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Transport aérien : les compagnies connaissent toujours d'importantes difficultés
franceinfo
Article rédigé par
G. Papin, J. Bugard, A. Husser, E. Rassat - franceinfo
France Télévisions

Les voyages en avion sont de moins en moins sollicités à travers le monde. Le secteur aérien va très mal et le géant American Airlines pourrait être contraint de licencier 13 000 salariés.

Le coronavirus n'en finit plus d'impacter le transport aérien. Le trafic mondial de passagers s'est effondré de 66% en 2020, du jamais-vu. Les premières touchées sont les compagnies aériennes. Aux États-Unis, American Airlines a annoncé qu'elle pourrait licencier jusqu'à 13 000 salariés. De son côté, la compagnie irlandaise Ryanair a déjà supprimé 3 000 emplois, soit 15% de ses effectifs.

Pas de retour à la normale avant 2024 ?

Et la situation n'est pas meilleure chez Air France. Selon la direction, la compagnie perd jusqu'à dix millions d'euros par jour. Un plan de suppression de 7 500 postes a déjà été annoncé. "Pour l'instant, les seules personnes qui sont parties sont des personnes qui sont parties de manière volontaire. Au sol, il y a des contrats qui n'ont pas été renouvelés", indique Olivier Lavieille, membre du syndicat des navigants du groupe Air France. Selon les experts, le trafic aérien ne reviendra pas à la normale avant 2024.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.