Transatlantique : la révolution de l'A321

Le dernier né d'Airbus, l'A321neo LR, s'apprête à mener une petite révolution dans le monde de l'aviation.

Le vol Bordeaux-New York sans escale sera bientôt possible. Ceci est la volonté d'Airbus grâce à son nouveau projet : l'A321 LR. Son prix : 137 millions d'euros. L'objectif du constructeur est de proposer sur le marché des avions de taille moyenne capables de traverser l'atlantique. Pour cela, tout a été repensé, notamment un moteur de dernière génération et des ailes recourbées qui permettent de faire des économies de carburant.

Des coûts de fonctionnement en baisse

Mais la principale nouveauté se niche au coeur de l'appareil. Des réservoirs sont cachés dans la soute de l'avion, ce qui permet d'augmenter le rayon d'action de cet avion. Et en cabine, tout a été optimisé. Les portes ont été déplacées, ce qui permet d'installer 240 sièges au total. Pour les compagnies qui exploiteront cet avion, cela va diminuer les coûts de fonctionnement de 30 %.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion de Brussels Airlines décolle de l\'aéroport de Zavantem à Bruxelles (Belgique), le 1er décembre 2017.
Un avion de Brussels Airlines décolle de l'aéroport de Zavantem à Bruxelles (Belgique), le 1er décembre 2017. (NICOLAS ECONOMOU / NURPHOTO / AFP)