La France bientôt entièrement cartographiée en 3D grâce à un nouveau radar

Le programme Lidar HD va permettre d’avoir une description 3D très précise de l'ensemble du territoire d'ici cinq ans. 

Article rédigé par
Boris Hallier - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Image du programme LIDAR HD des cartographes de l'Institut National de Géographie. (IGN)

C'est un chantier titanesque qui commence pour les cartographes de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN). Ces cinq prochaines années, ils vont passer au crible l'ensemble du territoire français (Dom-Tom compris sauf la Guyane) pour établir des cartes en trois dimensions grâce à la technologie du Lidar, une sorte de radar-laser.

Quelque 7 000 heures de vol en avion sont prévues pour scanner les champs, les villes, les rivières ou les montagnes françaises. Prévention des inondations, gestion des forêts, aménagement du territoire, les données recueillies auront de multiples applications. 
60 millions d'euros ont été investis dans ce programme dans le cadre du plan France Relance, destiné à relancer l'économie suite à la crise du Covid-19.

L'avion chargé de réaliser cette opération transportait il y a quelques années, des passagers mais il ne possède aujourd'hui plus que trois sièges, le reste est occupé par du matériel, dont un gros boîtier noir, le Lidar. Fabien est opérateur de vol à l'IGN. "Il s'agit d'un radar mais avec des ondes lumineuses", explique-t-il. Une fois la trappe ouverte sous l'avion ces ondes infrarouges peuvent scruter le territoire. "À l'intérieur on a un système avec des miroirs oscillants qui vont permettre de balayer la surface du sol", poursuit Fabien. 

Le LIDAR qui va permettre de faire une carte 3D de la France. (BORIS HALLIER / FRANCE-INFO)

Décollage de l'aéroport de Beauvais où sont basés les avions de cartographie. Laurent est au commande aujourd'hui. La mission du pilote, stabiliser l'appareil au maximum et suivre les axes de vol sans dévier. Avec 10 points collectés au mètre carré, le Lidar mesure avec précision. "On est en train d'acquérir 427 000 points à la seconde et sur un chantier LIDAR HD on est dans les 20 téraoctets de données. Ça représente à peu près 400 disques durs d'ordinateurs."

L'IGN cartographie la France en 3D grâce au programme Lidar HD. (BORIS HALLIER / FRANCE-INFO)

Toutes ces données, ces nuages de millions de points, il faut ensuite les traiter. Ça se passe au siège de l'Institut national de géographie, près de Paris. Loïc Gondol est le chef du projet Lidar. "Ces données-là vont vraiment servir à obtenir des modèles plus fins et à mieux prévenir ces risques d'inondations, ces risques d'éboulements, mieux identifier les couloirs d'avalanches, détaille-t-il. Elles peuvent aussi servir à d'autres politiques publiques. Ça permet notamment de découvrir des vestiges, des anciens sites gallo-romains ou de l'antiquité ou mieux évaluer les zones pour installer des panneaux photovoltaïques. Ces données vont le permettre puisqu'on aura une description du bâtiment avec les toits qui seront bien modélisés."

"On a vraiment une description du profil du territoire en trois dimensions."

Loic Gondol, chef du projet Lidar

à franceinfo

En accès libre, ces cartes en 3D serviront aussi pour la gestion des forêts. Pour le moment une partie du sud-est, la Corse, le Gard ou l'Hérault ont déjà été couverts par le Lidar. Le massif des Vosges ou la forêt de Rambouillet sont les prochains sur la liste.

Ces cartes 3D seront en accès libre sur le site Géo portail. L'IGN espère avoir couvert l'ensemble du territoire d'ici 2025. Le Lidar est utilisé depuis quelques année par l'IGN mais pour des zones bien spécifiques, des rivières en crue notamment.

Le programme de l'IGN pour cartographier la France en 3D : reportage de Boris Hallier
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Aéronautique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.