La compagnie aérienne française XL Airways arrête ses ventes de billets et demande son placement en redressement judiciaire

"Les vols du week-end sont maintenus. Certains vols sont susceptibles d’être annulés à partir du 23 septembre", indique la compagnie, spécialisée notamment dans les vols vers les Caraïbes et La Réunion.

Un avion de la compagnie XL Airways, le 12 septembre 2008 à Manchester (Royaume-Uni).
Un avion de la compagnie XL Airways, le 12 septembre 2008 à Manchester (Royaume-Uni). (PAUL ELLIS / AFP)

Les turbulences continuent pour les compagnies aériennes françaises. Quelques jours après le placement en liquidation judiciaire d'Aigle Azur, c'est au tour de la compagnie XL Airways de demander son placement en redressement judiciaire. La compagnie a aussi arrêté toutes ses ventes de billets, dès le jeudi 19 septembre, en raison de "grandes difficultés financières".

"Les vols du week-end sont maintenus. Certains vols étant susceptibles d’être annulés à partir du 23 septembre, les passagers sont invités à vérifier le statut de leurs vols, notamment les passagers effectuant un vol retour après cette date", indique la compagnie sur son site internet.

"La direction a négocié avec plusieurs repreneurs"

Fondée en 1994, XL Airways est spécialisée dans les vols vers les Caraïbes, La Réunion, les États-Unis et le bassin méditerranéen. Un numéro vert est à la disposition des passagers au +33 03 51 86 00 51. Le statut précis des vols est mis à jour en temps réel sur leur site internet. Depuis plusieurs semaines, la compagnie cherchait des investisseurs pour tenter de remettre à flot les comptes.

"Depuis plus d'un an, la direction a négocié avec plusieurs repreneurs. Ces négociations n'ont pas abouti et la compagnie doit aujourd'hui se placer sous la protection du Tribunal de Commerce de Bobigny", a expliqué la compagnie.