Crash Ajaccio-Nice : le secret-défense bientôt levé ?

L'espoir renaît pour les familles des 95 victimes du vol Ajaccio-Nice en 1968. 51 ans après le mystérieux crash, Emmanuel Macron est favorable à la levée du secret-défense.

FRANCE 3

Depuis plus d'un demi-siècle, le rituel est le même pour les proches des victimes du crash Ajaccio-Nice de 1968. Ils rendent hommage religieusement à leur mémoire. Cette année, l'espoir renaît. Emmanuel Macron s'engage à lever le secret-défense sur cette affaire. En 1968, on enterre sans corps et sans cercueils les victimes. La caravelle qui transportait 95 personnes, dont 13 enfants, s'est abimée en mer.

Un missile tiré lors d'un exercice militaire ?

Les enquêtes concluent à un incendie, mais les proches évoquent la thèse d'un missile tiré lors d'un exercice militaire. La justice s'était toujours heurtée au secret-défense. Emmanuel Macron charge sa ministre des Armées Florence Parly de faire déclassifier les documents. L'Élysée promet de bientôt recevoir les proches des victimes. Une commission devrait statuer sur la levée du secret-défense après la demande du président de la République. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des proches entrent dans le mausolée dédié aux victimes du crash en 1968 de la caravelle Ajaccio-Nice, le 11 septembre 2018.
Des proches entrent dans le mausolée dédié aux victimes du crash en 1968 de la caravelle Ajaccio-Nice, le 11 septembre 2018. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)