Cet article date de plus de trois ans.

Aviation : ces petits aéroports qui coûtent cher à l'État

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Aviation : ces petits aéroports qui coûtent cher à l'État
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

En 2017, la France compte 120 aéroports sur son territoire et un tiers d'entre eux sont déficitaires. Cela coûte chaque année 800 millions d'euros à l'État.

En 2017, la France compte 120 aéroports sur son territoire. 93% de la population est à moins de deux heures d'un aéroport. Alors, où est le problème ? Un tiers d'entre eux est déficitaire. Notre pays est d'ailleurs le recordman européen en nombre d'aéroports par rapport à sa densité de population. Trois fois plus qu'au Royaume-Uni, six fois plus qu'en Italie et douze fois plus qu'en Allemagne.

Trop petits pour être rentables

Pour combler les déficits des aéroports français, l'État paie chaque année 800 millions d'euros. "Il y a aujourd'hui comme conclusion le fait qu'il faut clarifier ce que coûtent les aéroports, il faut avoir une claire connaissance de leur impact, un aéroport doit correspondre à une stratégie", commente Gilles Savary, le président du Conseil Supérieur de l'Aviation Civile. Selon cet organisme, 40 aéroports régionaux français sont trop petits pour atteindre l'équilibre budgétaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Aéronautique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.