Cet article date de plus de douze ans.

Airbus s'implante sur les terres de Boeing

L'avionneur européen annonce la construction d'une chaîne d'assemblage en Alabama avec comme objectif l'énorme marché américain : 4600 avions à construire dans les 20 ans qui viennent.
Article rédigé par Sylvie Johnsson
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

"On a ouvert une
chaîne d'assemblage en Chine il y a quelques années, cela nous a permis d'atteindre
50% de part du marché
" affirme sur France Info, le PDG d'Airbus, Fabrice Brégier, qui "souhaite
faire la même chose aux Etats-Unis".

 Cette chaîne
d'assemblage qui va être construite à Mobile, en Alabama sera destinée à produire
jusqu'à 40 monocouloirs A320 par an à partir de 2015.  Mais l'objectif d'Airbus va bien au-delà :
"Il y a un potentiel de 4600 avions dans les 20 ans qui viennent
car il y a un grand renouvellement de flotte. C'est le premier marché mondial"

constate Fabrice Brégier qui parle d'un investissement de 500 millions d'euros
et de la création d'un millier d'emplois. Mais pour rassurer et les salariés du
groupe et les sous-traitants il assure que "l'ensemble des tronçons assemblés
dans l'Alabama viendront d'E
urope" .

Pour Boeing, Airbus est un "Français" indésirable

Le constructeur américain en concurrence directe avec l'européen, a réaffirmé qu'Airbus détruisait des emplois en Amérique avec les "aides illégales " qu'il reçoit des gouvernements européens. Il l'avait
déjà présenté comme un "Français " indésirable quand Airbus avait obtenu un contrat de 35 milliards de dollars pour remplacer les avions ravitailleurs de l'US Air Force.

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.