Aigle Azur : la compagnie aérienne française placée en redressement judiciaire

La compagnie Aigle Azur est en difficulté. Elle a été placée en redressement judiciaire. Plus d'un millier d'emplois sont menacés.

FRANCE 3

Aigle Azur, la deuxième compagnie aérienne française, rencontre de fortes turbulences. En difficulté financière depuis 2012, la compagnie se dirige vers un redressement judiciaire. Certains salariés, inquiets pour leur emploi, accusent le président d'une mauvaise gestion de l'entreprise. "En deux ans, il a plongé la boîte dans le chaos le plus total", déplore un salarié. "Il y a quand même 1 200 emplois en jeu, dont 800 en France, et plusieurs centaines en Algérie et aussi au Mali. Tous ces gens-là sont inquiets. Il y a des familles derrière", constate Loïc Philippot, vice-président du syndicat national des pilotes de ligne chez Aigle Azur.

Un actionnaire minoritaire veut prendre le contrôle de la compagnie

Depuis 2012, la compagnie, qui effectue la moitié de ses vols en Algérie, perd de l'argent. Aigle Azur doit éponger 40 millions d'euros. L'un des actionnaires minoritaires, Gérard Houa, tente de reprendre le contrôle de la compagnie. Il propose de mettre 15 millions d'euros sur la table. "Ma priorité, c'est de sécuriser les salariés. Mon plan, c'est de recentrer l'activité sur l'Algérie et sur l'Afrique", déclarait-il dimanche 1er septembre, dans les colonnes du Journal du Dimanche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Aigle Azur
Aigle Azur (FRANCE 3)