Cet article date de plus d'onze ans.

300.000 emplois devraient être créés tous secteurs confondus en Allemagne en 2011

Le chiffre de 300.000, s'il se confirme, marquerait toutefois un ralentissement par rapport au niveau actuel.Selon les statistiques du Bureau du travail, les créations d'emplois ont atteint en octobre 400.000 en rythme annualisé et corrigé des variations saisonnières.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Porsche, symbole de la puissance industrielle allemande (AFP/THOMAS KIENZLE)
Le chiffre de 300.000, s'il se confirme, marquerait toutefois un ralentissement par rapport au niveau actuel.

Selon les statistiques du Bureau du travail, les créations d'emplois ont atteint en octobre 400.000 en rythme annualisé et corrigé des variations saisonnières."Une entreprise industrielle sur cinq souhaite embaucher, surtout dans les secteurs de l'ingénierie électrique, du caoutchouc et du plastique", précise Hans Heinrich Driftmann, président de la Chambre allemande de Commerce et d'Industrie (DIHK).

Pour la première fois en deux ans, le sentiment des industriels est plus élevé que pour la globalité des entreprises, indique l'étude menée par la DIHK.

Coup de frein en Chine ?

Les actions des constructeurs automobiles allemands dégringolaient lundi après l'annonce par la ville de Pékin d'une réduction drastique du nombre d'immatriculations autorisées en 2011.

Ces valeurs qui avaient beaucoup monté en 2010 perdaient entre 4 et 6%. Très engagés sur le marché chinois, les constructeurs allemands sont les plus susceptibles de souffrir d'une annonce de la ville de Pékin, qui a décidé la semaine dernière de réduire de deux tiers le nombre d'immatriculations autorisées en 2011, par rapport à 2010.

Les ventes de voitures à Pékin sont estimées par les analystes à 7% du total des ventes en Chine. "7%, ce n'est pas énorme, mais ce n'est pas rien non plus", a indiqué à l'AFP Frank Schwope, analyste de la banque NordLB. "La crainte du marché c'est que cette initiative de Pékin ne fasse des émules dans d'autres mégalopoles chinoises, confrontées aux mêmes problèmes de circulation", a-t-il estimé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Éco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.