DIRECT. Suivez le sommet des consciences pour le climat

Ce sommet, tenu au Conseil économique et social, a pour objectif de lancer un nouvel appel à la lutte contre le réchauffement climatique.

François Hollande s\'exprime au sommet des consciences pour le climat, le 21 juillet 2015 à Paris.
François Hollande s'exprime au sommet des consciences pour le climat, le 21 juillet 2015 à Paris. ( FRANCETV INFO )
Ce qu'il faut savoir

Un nouveau rendez-vous pour marquer la route vers COP21 : quelques 40 personnalités influentes venues du monde entier se réunissent mardi 21 juillet à Paris, à l'occasion du "Sommet des consciences pour le climat", pour lancer un appel à la lutte contre le réchauffement climatique.

"The climate, why do I care" ("le climat, pourquoi je m'en soucie") est le mot d'ordre de ce sommet qui veut limiter le réchauffement du climat en diminuant la consommation d'énergies fossiles. Il a été initié par l'ancien journaliste Nicolas Hulot, devenu envoyé spécial auprès du président François Hollande pour la protection de la planète.

Le sommet sera ouvert par François Hollande. L'ancien secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan, le Bangladais Muhammad Yunus, pionnier du microcrédit et prix Nobel de la paix 2006, le Patriarche orthodoxe Bartholomée Ier figureront parmi les personnalités présentes.

"Plus qu'une déclaration ou une invitation de plus à se mobiliser, l'appel présenté à cette occasion visera à interpeller chacun quel que soit son âge, sa langue, sa culture, ses convictions. Il s'agit de susciter en chaque individu un moment de réflexion sur sa relation à la planète et ce qui le conduit à s'engager en sa faveur", selon un communiqué des organisateurs.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CLIMAT

19h55 : "C'est une percée. (...) On est en train d'avoir un tournant dans la discussion." La négociatrice française Laurence Tubiana se félicite de la réunion ministérielle informelle sur le climat, organisée hier et aujourd'hui à Paris. Elle indique que les représentants des 46 pays présents ont notablement avancé sur plusieurs points-clés.

17h27 : Au Groenland, la glace fond à vue d’œil. Cette année, le thermomètre a atteint 25°C. Il y a huit ans, pour la même période, le blizzard soufflait et les scientifiques devaient affronter des températures de -35°C. Une amplitude inquiétante, pour les chercheurs.

(FRANCE 3)

10h30 : Des discours, des discours, en France comme ailleurs. Qui a supprimé l'écotaxe sur le transport de poids lourds ? Qui refuse de supprimer les avantages fiscaux du diesel par rapport à l'essence ? Qui reste favorable à la construction d'un nouvel aéroport surdimensionné à Notre-Dame-des-Landes alors qu'il ne s'agit pas de favoriser le transport aérien source d'émissions ? Des actes que diable ! Des mesures concrètes ! A fortiori si on veut être crédible pour demander à d'autres des engagements lors de la COP21 à Paris !

10h29 : Pour @Noah, le discours de François Hollande à l'occasion du Sommet des consciences pour le climat doit être suivi d'actes. Il réagit dans les commentaires.

10h26 : La France, qui est un pays de liberté, pense qu'elle peut ouvrir des chemins nouveaux. En décembre 2015, comme en 1789 (...) l'histoire peut s'écrire à Paris", poursuit François Hollande, dressant un parallèle entre la Révolution française et le sommet COP21 pour le climat. Quelques instants auparavant, le président avait cité Victor Hugo et invoqué l'esprit du 11 janvier. Retrouvez ici notre direct sur le Sommet des consciences.

10h16 : "Changer de modèle énergétique ne se fera pas en un seul jour", dit François Hollande, mettant en avant "les idées nouvelles", notamment le renouvelable.

10h09 : "Si rien n'est fait, ce n'est pas 2 degrés, mais 4 degrés qui sera l'indicateur du réchauffement de la planète", s'inquiète François Hollande. Pour réaliser l'objectif de 2 degrés, déterminé par le Giec, "80% des énergies fossiles doivent rester dans le sol", prévient-il.

10h15 : "Nous avons besoin de tous pour parvenir à ces accords : des chefs d'état et gouvernement (...), des acteurs locaux (...), des entreprises mais aussi des citoyens du monde. Nul ne peut prétendre les représenter."

François Hollande rappelle la nécessité de parvenir à un accord sur le climat à l'occasion du sommet COP21, qui se tiendra à Paris en décembre.


10h15 : Invité au Sommet des consciences, Arnold Schwarzenegger a fait faux bon. L'acteur et ancien gouverneur de Californie a préféré rester aux Etats-Unis pour assurer la promotion de son film Terminator : Genisys, a indiqué hier soir un journaliste du Parisien/Aujourd'hui en France. Soit une autre façon d'évoquer le futur de notre planète.

09h55 : A quatre mois du Cop 21, une quarantaine de personnalités sont réunies à Paris pour un "Sommet des consciences". L'objectif de cette réunion ? Marteler la nécessité de trouver un accord sur le climat, en décembre. Vous pouvez suivre les prises de parole des intervenants sur le site du Conseil économique, social et environnemental. Après Kofi Annan, ancien secrétaire général de l'ONU, c'est au tour du président irlandais, Michael D. Higgins.