Cet article date de plus de neuf ans.

Dette française : les chiffres selon "Le Figaro"

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

C'est dans ce contexte que les derniers chiffres sur la dette de la France ont été dévoilés par "Le Figaro". Elle continue à augmenter et va frôler le cap symbolique des deux mille milliards d'euros à la fin de l'année prochaine. Bonsoir Romain Messy. Est-ce que le rythme de progression augmente ou diminue.

Romain Messy : Imaginons la dette publique de la France en billets de 100 comme celui-ci. Il y a 2 ans, on avait tenté la comparaison avec l'Arc de triomphe. Nos billets alignés les uns à côté des autres, 1700 milliards, des billets sur 50 M de hauteur. Et bien, l'an prochain, la dette aura encore grossi de 250 milliards. 1950 milliards au total. Elle dépassera alors l'Arc de triomphe d'un étage ! Pour prendre la mesure de cette progression, David, il faut regarder le compteur de la dette. Il tourne, jour et nuit, à la vitesse de 3 000 euros par seconde ! Cela fait 6 ans que ce rythme est constant. Rien ne semble pouvoir l'arrêter.

David Pujadas : Pourquoi cette progression.

Romain Messy : L'accumulation des déficits en tous genres. Avec la crise, il y a eu le déficit de l'Etat, bien sûr: plus de dépenses, pas assez de rentrées fiscales. Mais également celui des collectivités locales. Et puis, le déficit de la Sécurité sociale. Enfin, il y a un élément de la dette qu'on a oublié : c'est la participation de la France aux plans de soutien européens. Les aides à la Grèce, à l'Irlande, ou au Portugal. L'an prochain, elles pèseront pour 68 milliards dans notre dette publique. Pour sauver la zone euro, nous avons alourdi notre propre fardeau.

Merci Romain pour ces explications. On reparle du cas de la Grèce. Beaucoup pensaient la page tournée il n'en est rien.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.