Démarches admnistratives : vers plus de simplicité ?

a revoir

Présenté parJulian Bugier

Diffusé le 21/07/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Economie : premières mesures de la loi de simplification. Le projet de loi arrive demain a l'Assemblée nationale. Parmi les nouveautés, le toilettage du bulletin de paie et l'harmonisation du système des jours de congés.

Les 175 salariés de ce centre d'appels la reçoivent tous les mois. La fiche de paie. Une trentaine de lignes: cotisations, taux, chiffres. Incompréhensible, pour beaucoup.

J'y comprends pas grand-chose, donc je regarde pas forcément.

On comprend pas tout, parfois il faut s'informer.

Même le PDG s'y perd. Il souhaite une fiche de paie comme en Grande-Bretagne. Une demi-page : le salaire brut, les taxes et le salaire net. Une telle simplification est annoncée parle gouvernement.

On gagnera du temps, ça limitera les sources d'erreur.

Et le PDG économisera au passage pas mal d'argent. Comme presque toutes les PME, cette entreprise fait appel à un cabinet d'experts-comptables pour gérer ses fiches de paie. Il lui en coûte environ 200 E par an et par salarié, soit un total de 35.000 E par an. Mais le gain maximum réside dans la simplification du code du travail. Exemple avec la définition du mot "jour". Il y en a six différentes. "Jour ouvrable": du lundi au samedi. "Jour ouvré" : du lundi au vendredi, le plus souvent.

Ça peut créer des confusions, donc des conflits.

Notamment pour poser des jours ou fixer des délais de livraison pour les fournisseurs. Le gouvernement promet une harmonisation.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==