VIDEO. Une collectionneuse de poupées ouvre les portes de sa maison

Une grand-mère est retombée en enfance. Elle collectionne les Barbies et adore leur confectionner une nouvelle garde-robe. 

FRANCE 2

À 75 ans, Fernande Perrot vit intensément sa passion de collectionneuse de poupées. "Celle-ci je l’ai trouvée à Emmaüs, pour pas cher, elle m’attendait" se réjouit-elle. Cette dame a commencé sa collection sur le tard, un peu avant de prendre sa retraite. Ses protégées sont partout chez elle, y compris dans le jardin quand il fait beau. "Elles sont au soleil, les marcheurs sont contents quand ils les voient " se félicite-t-elle.

"Je suis peut-être restée une gamine, certainement même" avoue la "mamie poupée" comme on la surnomme dans le voisinage. Elle a aménagé un petit musée avec comme personnage de prédilection, la Barbie. "J’en ai autour de 300 ans" dit-elle avec fierté. Chacune a été métamorphosée et rhabillée par la collectionneuse qui aime leur inventer une personnalité et une histoire.

Une collectionneuse insatiable

Dans son atelier, elle utilise ses talents de couturière pour donner une nouvelle vie à ses protégées. Elle confectionne un vêtement unique à chacune d’entre elles. "Elle a une tête à s’appeler Gabrielle. Je vais lui monter les cheveux comme une marquise qui va aller au bal ce soir. Elle va aller retrouver son prince charmant" raconte-t-elle en s’occupant d’une Barbie.

Fernande est insatiable. Plusieurs fois par semaine, elle chine, à la recherche de poupées pour enrichir sa collection. Enfant, elle n’avait pas beaucoup de jouets. Aujourd’hui, c’est un moyen de rattraper le temps perdu. "C’est comme si j’avais une grande famille" s’émeut-elle.

 

 

 

 

Le JT
Les autres sujets du JT