Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Les sismologues dénoncent les condamnations après le séisme de L'Aquila

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Christophe De Vallambras et Jean-Jacques Le Garrec - France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La communauté scientifique des sismologues trouve cette condamnation inacceptable. Ils sont formels : ils ne peuvent pas prévoir le lieu, la date et l'ampleur d'un séisme. La rédaction de France 2 s'est rendue à l'Institut de physique du globe de Paris.

SCIENCES - Sept scientifiques ont été condamnés lundi 22 octobre à six ans de prison ferme parce qu'ils avaient mal évalué les risques avant le tremblement de terre de L'Aquila (Italie) en avril 2009. Ils ont été condamnés pour homicide par imprudence. Six jours avant la catastrophe, ils avaient fait des relevés sur la zone, mais sans mise en garde particulière.

La communauté des sismologues trouve cette condamnation inacceptable. Les scientifiques sont formels : ils ne peuvent pas prévoir le lieu, la date et l'ampleur d'un séisme. Ils pourraient prévoir la probabilité d'un  tremblement de terre important dans les années à venir, mais ne décident pas des évacuations éventuelles. La rédaction de France 2 s'est rendue à l'Institut de physique du globe de Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.