Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo La vente de médicaments sur internet divise les pharmaciens

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Virginie Fichet, Frédérique Prabonnaud, Dominique Bonnet - France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La présidente de l'ordre des pharmaciens pointe un risque de banalisation et de surconsommation des médicaments

Le Conseil d'Etat a suspendu vendredi 15 février les restrictions concernant la vente sur internet des médicaments sans ordonnance en France, des restrictions qui devaient s'appliquer à partir du 1er mars.

Cette décision ouvre provisoirement le commerce en ligne à environ 3 500 remèdes et divise la profession. Un pharmacien de Normandie estime qu'il était temps car, selon lui, "la France a dix ans de retard parce que ça fait dix ans que ça se passe comme ça en Europe". De son côté, la présidente de l'ordre des pharmaciens, Isabelle Adenot, pointe un risque de banalisation et de surconsommation des médicaments. "On ne peut pas d'un côté dire attention aux risques sanitaires et d'un autre banaliser la vente de médicaments", a-t-elle critiqué, faisant référence à la dernière alerte sanitaire sur les pilules de 3e et 4e génération.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Découverte

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.