Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Bientôt un clone de mammouth en Russie ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
France 2 - Florence Bouquillat et Régis Mathé
Article rédigé par
France Télévisions

Des scientifiques russes ont trouvé du sang dans la carcasse d'un mammouth extraite du sol gelé d'une île de l'Arctique.

La Société géographique russe et des spécialistes de l'Université fédérale du nord-est (Iakoutsk, Sibérie orientale) ont pu examiner la carcasse bien conservée d'un mammouth laineux femelle, localisée en août dernier dans le permafrost de l'îlot Maly Liakhovski, dans l'Océan Arctique russe. Le chef de l'expédition affirme que l'animal était mort à l'âge de 60 ans environ il y a 10 000 ou 15 000 ans. La carcasse congelée contenait encore des tissus musculaires préservés et du sang.

"Cette découverte nous donne des chances réelles de trouver des cellules vivantes qui peuvent permettre de réaliser le projet de clonage d'un mammouth", a déclaré le scientifique. En cas de succès, le noyau de cellule de mammouth sera transféré dans des ovules énucléés d'éléphante, dans le but de produire des embryons pourvus d'un ADN de mammouth, qui seraient ensuite placés dans l'utérus d'une éléphante d'Asie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.