Cet article date de plus de neuf ans.

Vague de froid : comment calculer la température ressentie ?

Une chute du thermomètre est annoncée pour les prochains jours. L'occasion de revenir sur le concept de "refroidissement éolien" avec Philippe Verdier, responsable du service météo de France 2. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un touriste au Mont Sainte-Odile, à Ottrot (Bas-Rhin), le 24 octobre 2007. (OLIVIER MORIN / AFP)

Une vague de froid est annoncée pour les prochains jours. Vous aurez peut-être l'impression qu'il fait plus froid que les températures annoncées... Et c'est normal, car les "températures ressenties" ne sont pas les mêmes que celles mesurées par le thermomètre. Explications. 

Depuis quatre ans, les experts météo ne donnent plus seulement les températures sous abri, mais aussi les températures ressenties. On parle de "windchill factor" ou de "refroidissement éolien" : en clair, elles mesurent l'effet de l'air froid sur notre organisme. Philippe Verdier, responsable du service météo de France 2, détaille : "A température constante, nous percevons le froid différemment, selon que le vent souffle fort ou pas. C’est la température ressentie par le corps humain. Elle est plus basse que celle relevée sur un thermomètre. Par exemple, une température de -2 °C associée à un vent de 50 km/h correspond à une sensation thermique de -11 °C."

Consultez la calculette canadienne

Ces températures ressenties ne sont pas sans conséquences sur notre organisme. Philippe Verdier explique ainsi : "Quand il fait très froid, nous devons fournir un effort physique plus important pour maintenir notre température corporelle à 37 °C."

Pour mesurer les risques sur la santé des plus vulnérables (nourrissons, personnes âgées, sans-abris) des formules mathématiques, inventées par des explorateurs polaires, sont aujourd’hui utilisées par l’Institut national de veille sanitaire (InVS) et Météo France. Voici la table de calcul qui permet de pondérer la température en fonction du vent (cliquez sur l'image pour l'agrandir). Vous pouvez également utiliser des calculettes sur le web. Une des plus connues est celle de l'agence météo canadienne, disponible ici. Il y a également des cartes mises à jour régulièrement.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.