VIDEO. On a demandé à un sculpteur professionnel comment devenir le roi du château de sable

Vous avez la chance de passer vos vacances à la plage, mais vous ne savez pas quoi faire de votre pelle et de votre seau en plastique ? Franceinfo vous dévoile quelques astuces de pro.

Franceinfo

Étendu(e) sur la plage, vous profitez du soleil, quand soudain, un enfant vient interrompre ce moment de grâce pour vous demander la construction d'un château. Ce moment, vous le redoutez : d'abord parce que les serviettes voisines vous observent, et ensuite parce que vous ne voulez pas le décevoir. Pour vous venir en aide, et comprendre comment un château de sable tient debout, franceinfo est allé à la rencontre du sculpteur sur sable Pascal Thomas, mercredi 18 juillet, à Arcachon (Gironde).

1Se doter des bons outils

Les pelles, râteaux, et autres seaux en plastique sont de bons outils pour construire un château digne de ce nom, mais vous pouvez trouver mieux, d'après Pascal Thomas. Celui-ci qui dispose d'une bande de sable réservée par arrêté municipal sur la plage d'Arcachon, conseille l'utilisation d'outils professionnels, que l'on peut cependant dénicher chez soi. Il s'agit d'une truelle, d'un couteau et d'un pinceau.

2Utiliser du sable adapté

Tous les sables ne sont pas bons pour obtenir l'édifice parfait. Il doit contenir assez de "liant" pour pouvoir tenir debout, explique Pascal Thomas. Le sable de la plage d'Arcachon est, d'après lui, assez bon. "Il y a assez de liant dans le sable ici, à Arcachon", se satisfait le sculpteur. Et de justifier : "Il est fin, c'est vrai, mais dedans, il y a de l'argile. Ça ne se voit pas à l'œil nu. Ça se voit quand on mouille le sable."

3Et surtout bien humidifier votre structure

L'eau est l'élément essentiel pour le maintien de votre château. Dans une étude rendue publique en 2012 dans la prestigieuse revue Nature (en anglais), des physiciens néerlandais et français ont montré que la solidité des châteaux de sable dépendait de la teneur en eau. Selon les résultats de leurs travaux, le sable sec ne peut pas supporter son propre poids. Ils conseillent d'opter pour une teneur en eau d'environ 1%.

Pour Pascal Thomas, l'humidification du sable est primordiale. Le sculpteur conseille de préparer le sable en l'arrosant abondamment. Le maçon en herbe pourra ainsi "donner une forme générale" à sa structure. Il faut ensuite recommencer l'opération et creuser des trous dans la structure, pour y verser l'eau. Si la masse s'affaisse, c'est normal. "C'est le vide qu'il y avait à l'intérieur" qui disparaît, explique le sculpteur.

Mais votre château de sable va subir les assauts du soleil, qui va assécher la structure, et le fragiliser. Pascal Thomas conseille de répandre sur la surface de la construction de l'eau sucrée afin de créer une couche protectrice. Cette "cristallisation" de la couche extérieure du château va lui permettre de tenir "jusqu'à quatre mois", affirme-t-il. Vous voilà le roi des vacances.

Un château de sable sur une plage de La Grande-Motte (Hérault), le 29 mai 2013.
Un château de sable sur une plage de La Grande-Motte (Hérault), le 29 mai 2013. (JEAN-FRANÇOIS FREY / MAXPPP)