Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Des vacances pour le gouvernement mais "pas de vacance du pouvoir"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

François Hollande a présidé le dernier Conseil des ministres avant une courte pause estivale. Il les a priés de rester "joignables et mobilisables".

A peine sorti de l'Elysée, Benoît Hamon desserre sa cravate. L'image n'a pas échappé aux journalistes, massés dans la cour d'honneur du palais présidentiel, vendredi 2 août, pour le dernier Conseil des ministres avant une courte pause estivale. Comme ses collègues, le ministre de l'Intérieur ne prendra que deux semaines de vacances. Une exigence de François Hollande. "Oui, ça suffit", répond-il en s'épongeant le front. "La gauche, c'est les congés payés. On va les prendre sans état d'âme", tranche-t-il. "Evidemment, on bosse un peu quand même. Mais c'est surtout Montebourg qui travaille beaucoup, il n'arrête jamais", plaisante-t-il.

Les ministres ont été priés de rester "joignables et mobilisables", confirme Najat Vallaud-Belkacem, la porte-parole du gouvernement. Le chef de l'Etat leur a souhaité "du repos mais pas de rupture". "Il n'y a pas de vacance du gouvernement, il n'y a pas de vacance du pouvoir", assure-t-elle.

Ainsi, Philippe Martin, le petit nouveau de l'Ecologie, entend "réfléchir à la rentrée". "Ça veut dire lire, ça veut dire écrire, ça veut dire rencontrer des gens, moi je ferai ça dans mon département du Gers et ça va être fantastique."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.