Vidéo Autriche : le Danube est devenu la première destination en Europe pour les cyclotouristes

Publié Mis à jour
VIDEO. Autriche : le Danube est devenu la première destination en Europe pour les cyclotouristes
Article rédigé par
France Télévisions

Ce pays européen a été un précurseur du cyclotourisme, un mode de transport qui permet aux touristes de sillonner les routes au gré de leurs envies, au plus proche des nouvelles aspirations des vacanciers… Extrait du magazine "Nous, les Européens" du 25 juin 2022.

"Le Danube est un endroit qui attire les gens. Les Romains sont venus ici. C’est une artère vitale de l'Autriche. Un peu plus tôt, j'ai eu des passagers qui venaient d'Australie. Pourquoi les Australiens viennent en Autriche ? C'est un autre pays, bien sûr, plus petit, mais avec de l'eau, des arbres, la nature… Si on ouvre les yeux, c'est beau partout", dit le pilote d’un bac sur le fleuve au Magazine "Nous, les Européens" (replay). La plupart de ses passagers sont des cyclistes. Ils sont près de 200 par jour en haute saison.

Le Danube est devenu en quarante ans la première destination en Europe pour les cyclotouristes : "Lui part avec son vélo en direction de Passau. C'est la plus belle piste. Elle longe le Danube tout le temps : c’est plat et au soleil", précise Ernst Gugler qui propose depuis douze ans aux promeneurs de passer d’une rive à l’autre sur son bateau. Les cyclotouristes sont près de 500 000 chaque année à relier Passau, à la frontière allemande, à Vienne, la capitale autrichienne, soit près de 350 kilomètres au cœur de l’Europe.

Le tour-opérateur se charge des bagages

Ce matin-là, à Linz, la deuxième ville d’Autriche, Daniel Franchino et sa fille Mireille se préparent pour l’étape du jour : "On met la crème et les sacoches, on regarde le roadbook et active le GPS… Le tout est d’être bien organisés." Et c’est leur tour-opérateur qui se charge de leurs bagages. "On les laisse le matin. Quelqu’un vient les chercher et on les retrouve le soir. Option confort", se félicite la cyclotouriste.

Le père et la fille, originaires de Savoie, sont partis trois jours plus tôt d’Allemagne et doivent rejoindre Vienne pour un parcours d’une semaine au total : "Ma mère n’aime pas voyager, alors elle le fait avec nous par procuration", dit Mireille en se prenant en selfie avec son père au bord du fleuve avant d’enfourcher sa bicyclette. En 2022, un quart des Français envisagent de passer des vacances en mode nomade…

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.