Vacances scolaires : quand sera-t-il le plus intéressant de prendre des congés en 2022-2023 ?

Le ministère de l'Education nationale a officialisé le calendrier scolaire pour l'année 2022-2023, qui concerne 12 millions et demi d'élèves. Quelles sont les bonnes ou mauvaises surprises à attendre pour les familles? franceinfo a décortiqué l'agenda pour vous. 

Article rédigé par
Philippe Boury - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le calendrier des congés scolaires concerne 12,5 millions d'élèves en France. (LIONEL LE SAUX / MAXPPP)

Nous sommes à un peu moins de sept semaines des vacances d'été. Mais, si vous êtes parents, vous regardez peut-être déjà à quoi ressemblera la prochaine année scolaire de votre enfant ?

>> Météo : visualisez en deux graphiques pourquoi ce mois de mai risque d'être le plus chaud jamais observé dans l'Hexagone

Le ministère de l'Education nationale vient de publier le calendrier scolaire pour l'année 2022-2023, qui concerne donc 12,5 millions d'élèves. Alors combien de ponts ou de week-ends rallongés ? Quelles sont les bonnes ou mauvaises surprises à attendre pour les familles ? 

Voici ce qu'il faut retenir :

Les élèves reprendront le chemin des cours le jeudi 1er septembre 2022 pour ne s'arrêter que le samedi 8 juillet, 36 semaines plus tard.  Au programme, un seul "pont" cette année : celui du jeudi de l'Ascension, le 18 mai. Il y aura en revanche trois week-ends prolongés, avec les lundis 1er et 8 mai, qui profiteront essentiellement à la zone A, ainsi que le lundi de Pentecôte, le 6 juin, déclaré "journée sans école".

Ainsi, le meilleur créneau pour profiter d'un long week-end sans poser trop de congés sera l'Ascension. En posant le lundi 15 mai et le mardi 16 mai ou le jeudi 18 mai et le vendredi 19 mai, il sera alors possible de s'offrir cinq jours de repos.

Les dates des différentes vacances scolaires pour la rentrée 2022-2023. (SERVICE PUBLIC.FR)

Pour les vacances d'hiver et de printemps, c'est la zone A qui sera la première à en profiter, du 4 au 19 février et du 8 au 23 avril. Ce sera aussi la zone avec la période de classe la plus courte au retour de Noël, avec cinq semaines de cours. Mais ces mêmes élèves, des académies notamment de Bordeaux, Grenoble ou encore Lyon, devront cravacher onze semaines entre les vacances de printemps et celles d'été. 

Enfin, la zone C, celle des académies d'Ile-de-France, de Montpellier et  de Toulouse, sera la dernière encore à partir en vacances, pour la deuxième année consécutive. Le but est de repousser l'arrivée massive des Parisiens dans les Alpes l'hiver prochain : les hébergements sont déjà saturés en raison de la tenue des Championnats du Monde de ski alpin en février. 

>> Fini les drapeaux bleus et triangulaires sur les plages françaises, ce qu'il faut savoir de la nouvelle signalisation de baignade

Les écoliers français bénéficieront en 2022-2023 de cinq périodes de vacances traditionnelles :

- les vacances de la Toussaint, du samedi 22 octobre au lundi 7 novembre pour les trois zones,
- les vacances de Noël du samedi 17 décembre au mardi 3 janvier 2023 pour les trois zones,
- les vacances d'hiver qui vont s'étendre du 4 février au 6 mars 2023, selon les zones,
- les vacances de printemps du 8 avril au 9 mai 2023, selon les zones,
- les vacances d'été à partir du samedi 8 juillet 2023, pour les trois zones.

Pour rappel, la zone A concerne les académies de Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon et Poitiers ; la zone B, celles d'Aix-Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Reims, Rennes, Rouen et Strasbourg ; et enfin la zone C, les académies de Paris, Créteil, Versailles, Montpellier et Toulouse.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vacances

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.