Vacances : le bon filon des sorties en mer

Les sorties en mer sont devenues une des activités préférées des Français. Le secteur est devenu très lucratif et les professionnels doivent faire face à la concurrence des plaisanciers privés.

France 2

Promenade organisée sur des sites classés ou escapade en toute liberté, les sorties en mer font le plein l'été. Plus de 7 millions de personnes ont été transportées en 2017. Pour capter les clients, les sociétés proposent des visites uniques, avec des commentaires. Autre atout, le bateau, qui est un modèle hybride à deux millions d'euros. Il peut naviguer de façon écologique, sans aucune pollution, ce qu'apprécient les passagers. Le chiffre d'affaires du groupe est passé d'un million d'euros en 2007 à quatre millions en 2017.

Mettre en lien propriétaires de bateau et particuliers

Pour les touristes, il y a une solution moins chère : partager le bateau avec un particulier. Une application met en relation propriétaires et passagers, et il suffit de quelques clics pour prendre le large. Contre rémunération, les sensations fortes sont garanties, mais aussi une promenade le long des côtes, une visite des îles, voire une sortie sur-mesure. Lancée en 2017, l'application compte déjà 50 000 membres. Pour faire face à ce type de concurrence, les compagnies proposent de nouvelles offres, comme des sorties en mer événementielles, pour attirer une nouvelle clientèle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le port de Saint-Martin, sur l\'île de Ré, le 24 avril 2017.
Le port de Saint-Martin, sur l'île de Ré, le 24 avril 2017. (PHILIPPE ROY / PHILIPPE ROY)