Vacances en solo : un business croissant

Les célibataires qui partent en vacances seuls, représentent un marché important pour les professionnels du voyage. La journaliste de France 2, Valérie Heurtel, analyse le phénomène sur le plateau du 13 Heures.

FRANCE 2

En cinq ans, le nombre de recherches sur internet pour des vacances en solo a été multiplié par cinq. En France, il y a 18 millions de célibataires, soit un quart de la population, "et c'est une clientèle qui part souvent, y compris hors-saison", explique la journaliste, Valérie Heurtel, sur le plateau du 13 Heures de France 2.

Échapper à la surfacturation

Partir seul en vacances nécessite souvent de payer un "supplément solo". Il existe cependant des moyens d'éviter la surfacturation. "Première chose, éviter l'hôtel qui applique systématiquement le tarif couple", conseille la journaliste. Opter plutôt pour une chambre d'hôte ou une location d'appartement adapté aux voyageurs solo. Ou encore, l'échange de maison qui est gratuit. "Il existe des sites comme colocationdevacances.com qui proposent de partager le coût de la location d'une maison", ajoute Valérie Heurtel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des enfants et des bouées sur une plage de Narbonne, le 3 juillet 2019. 
Des enfants et des bouées sur une plage de Narbonne, le 3 juillet 2019.  (ERIC CABANIS / AFP)