Tourisme : quand la pause s'impose dans les villages-étapes

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Tourisme : quand la pause d'impose dans les villages-étapes
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Barbaux, A.Rémond - France 2
France Télévisions

Sur la route des vacances, c'est une alternative aux aires de repos. On les appelle les villages-étapes. Ces communes qui proposent des pauses agréables aux automobilistes, c'est aussi un acte citoyen pour le maintien des commerces en zone rurale.

Quand faire une pause s'impose sur l'autoroute du soleil, il y a Tournus, en Saône-et-Loire. Dans cette ville de 5 000 habitants, les automobilistes trouvent le calme nécessaire au repos. Après leurs vacances en Corse, des Parisiens se sont arrêtés 24 heures à Tournus, une étape pour visiter l'abbaye Saint-Philibert, un édifice vieux de 1 000 ans. "On était content de pouvoir faire une halte ici avant de pouvoir repartir sur Paris ", résume une vacancière.

Impossible d'accueillir tout le monde

Même programme pour des Bretons qui s'impatientaient de revoir Tournus. "Ça nous avait beaucoup marqué, la première fois qu'on était venus, il y a quarante ans", devise un couple de personnes âgées. L'hôtel-restaurant se situe juste après la sortie d'autoroute, les touristes s'y ruent. Martial Pillon, responsable de salle à La Flambée, doit refuser entre 50 et 80 personnes chaque soir. "On leur conseille la plupart du temps de réserver, parce que comme ça, la plupart du temps à l'improviste on ne peut pas les accueillir", explique-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.