Cet article date de plus de cinq ans.

Tendances : le woofing, des vacances à la ferme

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Tendances : le woofing, des vacances à la ferme
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une équipe de France 3 vous dit tout sur ces vacances solidaires et écologiques qui ont de plus en plus d'adeptes en France. Reportage dans la Loire.

Voyager à prix mini, ça signifie parfois mettre la main à la pâte. Depuis quelques jours, Satomi, une Japonaise de 46 ans, partage le quotidien très prenant d'un couple d'agriculteurs dans la Loire. "Pour nous, le woofing c'est un moyen de voyager", témoigne Serge Roche, éleveur. Canada, Venezuela, Biélorussie, Australie : un tour du monde à domicile grâce à l'accueil de touristes qui se voient offrir gîte et couverts en échange d'un petit coup de main à la ferme.

Une expérience concluante

"Ce n'est pas une main d’œuvre d'appoint, c'est un échange", s'exprime Claude Roche, agricultrice. Trois enfants eux-mêmes woofeurs et voilà comment Claude et Serge ont rejoint en 2012 le réseau de fermes biologiques dans le monde. Après la Loire, Satomi explique qu'elle va dans les Pyrénées. Des liens qui se tissent, des découvertes, c'est une nouvelle expérience de woofing concluante pour cette Japonaise, dans la Loire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.