Ski : apprendre après 30 ans

Quand les adultes se mettent au ski pour la première fois, c'est parfois un peu compliqué.

France 2

C'est une grande première. Ils n'ont jamais chaussé de skis. L'équilibre n'y est pas encore et les premiers pas manquent d'assurance, pour cette première leçon de ski aux Ménuires (Savoie). "C'est un peu physique quand même, il faut avoir du souffle", confesse une apprentie. On devine un peu d'anxiété sur certains visages. À 40 ans, ce vacancier originaire d'Orléans (Loiret) a franchi le pas. "J'adore la montagne, mais quand on ne sait pas skier, on ne profite pas. Je me suis dit que si je n'essayais pas maintenant, je n'essaierais jamais", explique-t-il.

Surmonter une barrière psychologique

Chaque année dans la station des Ménuires, 2 000 adultes apprennent à skier, soit 12% de la clientèle de l'école de ski. Les moniteurs de la station leur portent une attention particulière. Par rapport aux enfants, les adultes doivent surmonter une sorte de barrière psychologique. "Un adulte va avoir la peur de tomber, la peur de ne pas contrôler, de ne pas s'arrêter", explique Alexandra Mazet-Sauzeat, monitrice. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des gendarmes de haute montagne et un médecin interviennent en montagne, en février 2017. 
Des gendarmes de haute montagne et un médecin interviennent en montagne, en février 2017.  (PHILIPPE DESMAZES / AFP)