Philippines : une île évacuée pour être nettoyée

Aux Philippines, une île très touristique va être fermée pendant six mois afin d'être lavée de toute pollution. La population est en colère, 36 000 locaux seront au chômage technique.

Voir la vidéo
France 3

Vu de loin, Boracay (Philippines) est un paradis de sable fin et d'eaux turquoise. Mais vues de près, ces eaux sont vertes, trop vertes même, pour certains touristes. Les eaux usées sont versées dans la mer. Chaque année, 2 millions de touristes fréquentent cette petite île, une fosse septique, selon le président philippin.

Six mois de fermeture

L'île est fermée pour six mois, les touristes ont été évacués à contrecœur. Ici, 200 hôtels et commerces et 4 000 particuliers ne sont pas reliés aux égouts. L'île accueille deux fois plus d'êtres humains qu'elle ne peut en accueillir. Certaines maisons, trop proches du rivage, seront rasées, les 36 000 Philippins qui vivent ici du tourisme seront au chômage technique pendant six mois. Le gouvernement va les dédommager, de 30€ à 50€ par mois. En prévision d'éventuelles émeutes, la police et l'armée se sont entrainées. La saison touristique est déjà terminée.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'île de Boracay (Philippines) s\'est transformée en \"fosse septique\" selon le président Rodrigo Duterte. Le leader philippin a décidé d\'interdire l\'accès aux touristes.
L'île de Boracay (Philippines) s'est transformée en "fosse septique" selon le président Rodrigo Duterte. Le leader philippin a décidé d'interdire l'accès aux touristes. (FRANCE 2)