Philippines : l'île de Boracay fermée aux touristes, mais pourquoi ?

Aux Philippines, le gouvernement a annoncé la fermeture de l'île de Boracay aux touristes pour une durée de six mois maximum, en raison des détritus qui s'y amoncellent. Une opération qui pourrait en cacher une autre...

FRANCEINFO
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Boracay, aux Philippines, avait tout d'une île paradisiaque. Le 26 avril 2018, elle sera fermée aux touristes pour un grand ménage. "Le président et les ministres ont approuvé la fermeture temporaire de l'île de Boracay pour une période de six mois maximum", a rapporté la porte-parole du gouvernement, Harry Roque. Il est vrai que Boracay croule sous les déchets. Le président, Rodrigo Duterte, avait même comparé l'île à "une fosse septique".

Un casino à 500 millions de dollars en projet ?

Mais cette opération île propre cacherait un autre projet, selon le South China Morning Post : un casino à 500 millions de dollars. De nombreux établissements devraient être détruits et les entreprises touristiques parlent d'une catastrophe. "J'ai peur, ma femme aussi a peur ! C'est fini. On ne pourra pas reprendre notre activité", déplore Ken Nacor, gérant d'une école de kitesurf sur l'île. Réponse dans les prochains mois.

L\'île de Boracay (Philippines) s\'est transformée en \"fosse septique\", selon le président Rodrigo Duterte. Le leader philippin a décidé d\'interdire l\'accès aux touristes.
L'île de Boracay (Philippines) s'est transformée en "fosse septique", selon le président Rodrigo Duterte. Le leader philippin a décidé d'interdire l'accès aux touristes. (FRANCE 2)