Marseille : quand les scooters des mers sèment la panique

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Marseille : quand les scooters des mers sèment la panique
France 2
Article rédigé par
N.Dahan, C.La Rocca - France 2
France Télévisions

À Marseille (Bouches-du-Rhône), des adeptes du jet ski se retrouvent pour des rodéos sauvages en mer, avec des machines parfois louées illégalement. La pratique explose depuis un an, avec des conséquences parfois dramatiques.  

Ils chevauchent les vagues à toute allure dans les eaux de Marseille (Bouches-du-Rhône), à la recherche d'adrénaline. "Le bateau c'est pour aller dans les calanques, et le jet ski pour les vagues", confie un adepte, tandis qu'un autre l'admet : "Quand je suis au large, je me lâche". Les rodéos urbains se pratiquent désormais en mer. Les scooters des mers atteignent parfois 100 km/h. Ils sont de plus en plus nombreux, mais aussi dangereux. 

 

Les gendarmes veillent au grain

Chaque jour, les gendarmes maritimes traquent les comportements à risque. "On va vers eux pour voir s'ils ont tout l'armement de sécurité pour être en sécurité en mer, également le permis", confie le chef Samuel. La conduite d'un jet ski requiert en effet un permis côtier et un certificat de location, ce qu'ignorent de nombreux Français. Le business de la location a explosé en 2020 : la fréquentation touristique a grimpé de 60% à Marseille, attirant les convoitises de loueurs clandestins. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vacances

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.