Cet article date de plus de quatre ans.

Les vacances collaboratives : un moyen de diminuer les coûts et de faire des rencontres

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
Les vacances collaboratives : un moyen de diminuer les coûts et de faire des rencontres
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Pour passer des vacances à moindre coût, il existe le logement gratuit chez l'habitant. France 2 a testé pour vous ce genre de week-end collaboratif. Une expérience atypique.

Partir en vacances, ce n'est pas toujours accessible. Pour diminuer les coûts, aujourd'hui un Français sur cinq a recours à des initiatives collaboratives. De l'hébergement aux loisirs, ces solutions proposées sur internet sont-elles vraiment intéressantes ? Le journaliste de France 2 a choisi Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) pour destination afin de le découvrir. Il part de Rennes vers Saint-Malo en covoiturage : 45 minutes de trajet pour seulement quatre euros. Une fois sur place, c'est Mathilde Renversade qui l'accueille et l'ambiance est détendue. À 29 ans, la guide du jour travaille pour des sites internet. Elle est inscrite sur une plateforme collaborative et héberge gratuitement chez elle des voyageurs.

Un week-end collaboratif pour 64 euros

Une nuit d'hôtel économisée et des visites hors des sentiers battus. Après la plage, direction Cancale et le restaurant avec de vraies huitres locales et une petite leçon d'histoire donnée par Mathilde. Elle reçoit un voyageur environ deux fois par mois : uniquement des personnes seules, pas de place pour les familles. Ici, le lit sera un canapé. Après une courte nuit, rendez-vous avec Olivier Duval. Ce jeune retraité de la police embarque pour la journée des co-navigateurs rencontrés sur internet. À 30 euros, la sortie en mer coûte trois fois moins cher que dans les guides et le capitaine délègue facilement. Ce qui motive Olivier : partager 40 ans d'expérience sur l'eau. La fin de week-end collaboratif approche : il aura coûté 64 euros : quatre euros de covoiturage, un hébergement gratuit, 30 euros de restaurant et 30 euros pour la sortie en mer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.