Japon : un nouvel empereur et des congés forcés

Au Japon, le nouvel empereur a décidé d'accorder un congé de 10 jours à ses sujets, au plus grand désespoir de certains...

Franceinfo

L'empereur du Japon Akihito abdique à 85 ans. Son fils Naruhito lui succède et offre pour l'occasion 10 jours de congé à ses sujets. Mais ces derniers ne se réjouissent pas tous. "Je ne sais pas très bien ce que je vais faire de mon temps", explique notamment un Japonais interrogé quand une personne âgée s'inquiète de la fermeture des hôpitaux ou qu'une jeune femme n'est pas très enthousiaste à l'idée de devoir cuisiner pour son mari tous les jours.

9 jours de congé par an

Ces 10 jours de congé font 45% de mécontents parmi les Japonais. Traditionnellement, les Japonais se doivent de travailler. Légalement le temps de travail est de 40 heures par semaine pour 18 jours de congé annuel, mais, en réalité, un Japonais travaille environ 60 heures et ne s'accorde que 9 jours de congé par an. À la veille des vacances impériales, les trains sont pourtant pris d'assaut, de nombreux Japonais semblent s'être accommodés de ces congés extraordinaires. 

Nahurito et Masako lors d\'une récéption au Japon en 1997.  
Nahurito et Masako lors d'une récéption au Japon en 1997.   (KAZUHIRO NOGI / AFP)