Il manque 5 000 maîtres-nageurs : pourquoi cette pénurie

5 000 postes de maîtres-nageurs sont à pourvoir en France, tandis que le nombre de noyades augmente et qu'une nouvelle vague de chaleur est annoncée.

France 3

À la mer, dans les piscines ou dans les plans d'eau le constat est le même. La France est confrontée à une pénurie de maîtres-nageurs sauveteurs. D'après leur syndicat, il en manquerait 5 000. Ses représentants montrent du doigts la réduction des effectifs de CRS depuis plusieurs années sur les plages, mais, surtout, l'accès au diplôme.

Deux diplômes onéreux

"C'est long, il y a des épreuves donc il faut avoir des chronos. Il faut aussi passer du secourisme", explique Morgan Lergenmuller, maître-nageur sauveteur. Par ailleurs, la formation est onéreuse. Les deux diplômes à passer sont payants. Pour les obtenir, il faut compter plusieurs milliers d'euros. Des aides existent pour les étudiants et les demandeurs d'emploi, mais seuls 800 secouristes ont été formés en 2018. Un personnel rare, que les régions loin des côtes ont du mal à fidéliser.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un maître-nageur installe un panneau mettant en garde contre des baïnes à Lacanau (Gironde), le 21 juillet 2004.
Un maître-nageur installe un panneau mettant en garde contre des baïnes à Lacanau (Gironde), le 21 juillet 2004. (PATRICK BERNARD / AFP)