En mer, les vacanciers ont besoin de rappels à la loi

La gendarmerie et les Affaires maritimes s'appliquent à rappeler aux plaisanciers les règles de sécurité en mer.

FRANCE 3

Au port d'Arcachon (Gironde), les vacanciers qui s'aventurent en mer ont du mal à échapper aux fréquentes visites de la gendarmerie et des Affaires maritimes. Ces derniers s'appliquent à sensibiliser les plaisanciers aux dangers de la navigation.

Rappels des règles, vérification du matériel, conseils sur les premiers réflexes... L'inspection de la brassière est une priorité car la plupart des noyés n'ont pas de gilets. "On conseille toujours aux gens d'aller un petit peu plus loin que la réglementation", explique à France 3 Michel Ardohain, administrateurs des Affaires maritimes d'Arcachon.

Une question de responsabilité

Ces rappels sont nécessaires car il y a eu de récentes modifications de réglementation. Le nouveau numéro de secours est par exemple le 196. "Cela fait partie de la préparation et de votre responsabilité de chef de bord", déclarent les gendarmes à un vacancier de Dubaï.

La contravention peut s'élever à plus de 200 euros. Certains délits sont passibles de comparution devant le tribunal maritime et de retrait de permis.

Le JT
Les autres sujets du JT