En été la vigilance redouble pour les gendarmes

L'été est une saison à risques dans les villes touristiques. Une équipe de France 2 a suivi une patrouille de gendarmes à Marseillan, dans l'Hérault.

FRANCE 2

La ville de Marseillan dans l'Hérault est une de ces villes touristiques qui voit sa population se multiplier en été. En hiver la ville compte 8 000 habitants, 72 000 l'été. Alors, pour assurer la sécurité de la ville, l'effectif de gendarmerie est multiplié par deux. A la trentaine de gendarmes spécialement installés en juillet et août s'ajoute une brigade nautique. "Dans un premier temps, on fait plutôt de la prévention. Ce qui nous intéresse, c'est que le plaisancier sorte en mer en toute sécurité. Ensuite si l'on voit qu'il y a trop d'irrégularités, à ce moment-là on fait de la répression", explique Jean-Marc Vasquez, gendarme de la brigade nautique côtière d'Agde. 

Patrouilles différentes

En bateau, en voiture, à pied ou à vélo, les patrouilles durent trois heures et se calent sur le rythme de vie des vacanciers. "On a une augmentation de près de 40% des faits de délinquance l'été. L'après-midi, c'est essentiellement la lutte contre les atteintes aux biens et en fin de soirée, voire la nuit, c'est plutôt les atteintes volontaires à l'intégrité physique comme les rixes, ou les bagarres", explique le commandant Van Cauwenberghe de la compagnie de Pézénas (Hérault).

Le JT
Les autres sujets du JT
Les escrocs présumés circuleraient avec un gyrophare sur leur voiture pour se faire passer pour des policiers, a mis en garde la gendarmerie du Nord.
Les escrocs présumés circuleraient avec un gyrophare sur leur voiture pour se faire passer pour des policiers, a mis en garde la gendarmerie du Nord. ( MAXPPP.)