Cet article date de plus de deux ans.

Covid-19 : les voyageurs moins nombreux que d'habitude à prendre le train pour les vacances de Noël

La SNCF prévoit de faire voyager des centaines de milliers de personnes pour les départs en vacances ce week-end, mais avec l'épidémie de Covid-19, les réservations sont en recul de 30% par rapport à une année normale. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une voyageuse dans le hall de départ de la Gare de Lyon à Paris, le 18 décembre 2020,. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

"Je m’attendais à voir une foule", s’étonne Stéphanie, 47 ans, qui attend son train pour Grenoble. C’est presque une bonne surprise pour les voyageurs. La Gare de Lyon, dans le 12e arrondissement de Paris, n'a pas fait le plein vendredi 18 décembre. Les vacances de Noël ont pourtant commencé mais avec l'épidémie de Covid-19, les gares ne se remplissent pas autant que d'habitude à cette période. 

"Pour un départ avant Noël : c’est extrêmement calme."

Stéphanie, à la Gare de Lyon

à franceinfo

Stéphanie n'est pas stressée dans cette gare au temps du Covid. "Ce n’est pas du tout inquiétant, on est tous masqués, c’est un peu original", sourit-elle. Pas inquiétant tant qu'on est prudent, comme Odile, 72 ans, avec ses gants en plastique : "Je ne suis plus sûre de mon équilibre et les rampes d’escalators c’est quand même un endroit où les mains se mettent beaucoup. Donc j’ai des gants et le gel dessus ça poisse, c’est une horreur."

"Un retour de bâton à la rentrée"

William, 27 ans, passera Noël à Lyon en petit comité. Il veut profiter de l'instant présent, car il n'est pas optimiste pour la suite : "J’ai l’impression que l’on a mis ça en place parce que sinon la cocotte allait exploser mais le résultat sera un retour de bâton à la rentrée", redoute le jeune homme. 

La SNCF a considérablement augmenté le nombre de trains en circulation pour cette période de Noël et prévoit de faire voyager 750 000 personnes durant ce premier week-end de départs en vacances, mais les réservations sont en recul de 30% par rapport à une année normale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vacances

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.