Côte d'Azur : une fréquentation touristique d'avant crise sanitaire

Publié Mis à jour
Côte d'Azur : une fréquentation touristique d'avant crise sanitaire
France 2
Article rédigé par
A. Richier, R. Chapelard, T. Gauthier - France 2
France Télévisions

Dans la moitié sud de la France, ce sont surtout les coins de fraîcheur qui vont être pris d'assaut, le week-end du samedi 22 et dimanche 22 mai, comme dans les Alpes-Maritimes à Mandelieu, ou encore à Théoule-sur-Mer, où les hôtels affichent déjà complet.

Une carte postale estivale et une température déjà propice à la baignade. 20 degrés dans la Méditerranée, c'est inédit pour un mois de mai. Matinée plage avec les petits-enfants pour des retraités, habitués de la quiétude printanière de Théoule-sur-Mer. "C'est la meilleure saison parce qu'il y a moins de monde, l'eau est quand même bonne et avec ce beau temps c'est l'idéal", dit un local.

Des couples ou des familles désireux de fuir la chaleur des grandes villes

Aux portes du massif de l'Esterel et de ses roches rouges, la station balnéaire s'attend à une belle fréquentation touristique, le week-end des samedi 21 et dimanche 22 mai. À quelques pas de là, un hôtel de Mandelieu a vu ses réservations grimper toute la semaine, par des couples ou des familles, souvent désireux de fuir la chaleur des villes. "C'est plutôt des gens de Paris, Lyon, qui descendent sur la Côte d'Azur pour se faire plaisir un week-end", confirme Frédéric Larose, directeur de l'hôtel Casarose. En mai, sur la Côte d'Azur, la fréquentation touristique est revenue au niveau d'avant-crise sanitaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.