Côte d'Azur : certains baigneurs imprudents tentent des plongeons à haut risque

Ils jouent à se faire peur. Chaque été, des baigneurs du Sud de la France tentent des sauts de plusieurs mètres de haut, au risque de se blesser gravement.

FRANCE 3

À Nice (Alpes-Maritimes), au bout de la promenade des Anglais, l'interdiction de plonger depuis un promontoire rocheux est clairement affichée. Mais un homme a décidé de passer outre. "J'ai l'habitude de sauter ici, mais je fais attention, je connais le coin. On aime le risque", explique-t-il. Il contourne la grille pour accéder au rocher et se jeter à l'eau, quitte à mettre sa vie en danger. En 2018, on dénombre une trentaine de blessés, parfois sous les yeux des touristes.

Les baigneurs imprudents s'exposent à des amendes

Au même endroit, un jeune niçois a heurté les rochers le week-end du 7 juillet. Il a été évacué dans un état grave. Depuis le début de l'été, la police et la gendarmerie multiplient les patrouilles. Mais cela ne résout pas le problème. Le seul moyen de sanctionner les baigneurs pour les autorités est de dresser une amende, qui s'élève à 22 €.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Russes Ekaterina Petukhova et Yulia Timoshinina entrent dans l\'eau à l\'issue de leur plongeon synchronisé de 10 mètres aux championnats du monde de la discipline à Barcelone (Espagne), le 22 juillet 2013.
Les Russes Ekaterina Petukhova et Yulia Timoshinina entrent dans l'eau à l'issue de leur plongeon synchronisé de 10 mètres aux championnats du monde de la discipline à Barcelone (Espagne), le 22 juillet 2013. (FRANCOIS XAVIER MARIT / AFP)