Comment changer son smartphone en modem ?

Vous avez emporté votre ordinateur portable sur votre lieu de villégiature, mais, sans connexion internet, impossible de l'utiliser. Francetv info vous explique comment connecter n'importe quel appareil au réseau 3G de votre téléphone.

Pour surfer sur internet quand vous n\'avez pas de réseau, apprenez à convertir votre smartphone en modem.
Pour surfer sur internet quand vous n'avez pas de réseau, apprenez à convertir votre smartphone en modem. (GETTY IMAGES)

Dans le TGV, direction vos prochaines vacances, sous la tente au fond des bois, dans un hôtel mal équipé et pourquoi pas chez vous, si vous avez par mégarde oublié de payer votre facture wifi… L'été est la saison de tous les dangers pour les accros au net, qui accordent autant d'importance à leur connexion qu'à un accès à l'eau potable.

Voici comment profiter de la connexion 3G de votre mobile sur n'importe quel appareil (Mac, PC, tablette ou même console de jeu), en transformant votre smartphone en modem.

Est-ce autorisé ?

Changer son téléphone en modem – le "tethering" en jargon informatique – a longtemps été interdit par les opérateurs de téléphonie. Sans doute étaient-ils plus soucieux de vous vendre une clé 3G que de vous laisser profiter gratuitement du plein potentiel de votre smartphone. En 2013, la plupart des opérateurs autorisent désormais cette pratique.

Certains vous obligent à souscrire une option spécifique (intitulée en général "partage de connexion"), d'autres l'incluent par défaut dans votre forfait. C'est le cas par exemple de Sosh et de Free Mobile dans le cadre de leurs forfaits "internet illimité". Avant d'aller plus loin, ce sera donc à vous de vérifier auprès de votre service client les conditions de votre abonnement.

Attention, votre opérateur est parfaitement capable de détecter le type d’appareil à partir duquel vous vous connectez au réseau. S'il interdit le tethering, toute transmission de données vous sera facturée hors forfait et l'addition peut rapidement atteindre des sommets.

Vous possédez un téléphone Android

Tout ce dont vous aurez besoin, c'est d'un téléphone Android récent, du cordon de raccordement USB qui vous a été fourni au moment de son achat, et de pilotes correctement mis à jour sur l'appareil de destination (c'est-à-dire celui auquel vous allez raccorder votre smartphone), par exemple votre ordinateur portable. 

Pour mettre à jour ces pilotes, vous aurez besoin d'une connexion internet. Il serait donc judicieux de vous en soucier avant d'avoir gagné le Larzac et de vous retrouver à des kilomètres du premier hotspot venu. En raccordant votre téléphone grâce au cordon USB, la mise à jour devrait se faire automatiquement, que vous soyez sur un Mac ou sur un PC.

Si vous avez un doute, vous pouvez aussi vous rendre sur le site officiel de votre constructeur. En indiquant le modèle de votre mobile, vous pourrez alors télécharger la version qui convient.

Pour faire un essai chez vous et simuler les conditions de la rase campagne, désactivez le wifi à la fois sur votre téléphone et sur votre ordinateur, par exemple en débranchant votre box. Connectez vos appareils grâce au cordon USB (celui qui sert d’ordinaire à recharger votre téléphone). Depuis votre appareil Android, allez dans "Menu > Paramètres Système", puis recherchez la section "Sans fil et réseau" à partir de laquelle vous accéderez à l'option "Partage de connexion".

A partir de cet écran, quatre nouvelles options vous sont proposées : "Via USB" ; "Point d'accès wifi" ; "Configurer le point d'accès" ; "Via Bluetooth". A travers elles, vous avez désormais trois moyens d'utiliser la connexion 3G de votre téléphone depuis votre ordinateur. L'option USB est celle qui vous garantira le meilleur débit, tout en épuisant moins vite votre batterie que si vous aviez opté pour un partage de connexion Bluetooth.

Une fois que vous aurez coché l'option souhaitée, vous allez observer deux phénomènes. La barre des tâches en haut de votre écran de téléphone diffuse un message vous avertissant du succès de l'opération : "Partage de connexion ou point d'accès sans fil activé." Votre ordinateur vous signale qu'il détecte un nouveau réseau et vous propose de vous y connecter.

Dès lors, vous pouvez surfer depuis votre ordinateur en utilisant la connexion de votre téléphone. Le débit n'est généralement pas merveilleux, mais il fera l'affaire pour les tâches les plus courantes.

L'option "Point d'accès wifi", présente moins d'intérêt puisque, si vous avez accès à un réseau wifi depuis votre mobile, il y a fort à parier que ce soit également le cas sur votre ordinateur. Elle est toutefois aussi simple à utiliser. Ce sera alors l'occasion d'explorer également la dernière option ("Configurer le point d'accès"), qui consiste à définir un mot de passe, histoire d'éviter que tout le voisinage ne profite de votre partage.

Vous utilisez un iPhone ou un Windows Phone

Avec un iPhone, la marche à suivre est tout aussi simple que sur un téléphone Android et seuls les raccourcis et les menus diffèrent. Pour activer le partage de connexion sous iOS, qu'il s'agisse d'un téléphone ou d'une tablette 3G, commencez par vous rendre dans le menu "Réglages". L'option qui nous intéresse peut porter un nom différent selon le modèle de votre iPhone. Ce sera généralement "Hotspot personnel" ou "Partage de connexion". Si cette option n’apparaît ni à la racine du menu "Réglages", ni dans l'onglet "Général > Réseau", cela signifie que vous avez acheté votre téléphone auprès d'un opérateur qui vous en interdit l'accès. C'est le moment de contacter votre service client.


Dans les autres cas de figure, commencez par activer le partage de connexion en faisant glisser le bouton correspondant, puis choisissez l'option qui vous convient le mieux : wifi, Bluetooth ou USB. Là encore, la méthode USB est la plus simple et la plus efficace.

Raccordez ensuite votre appareil à votre ordinateur au moyen du cordon Apple. Ignorez l'ouverture du logiciel iTunes, vous n'en aurez pas besoin. Votre iPhone devrait maintenant apparaître dans la liste des réseaux disponibles. Vous n'avez plus qu'à cliquer dessus pour vous connecter et profiter d'internet en 3G.


Sur un Windows Phone, la procédure est la même. Pour accéder au partage de connexion, rendez-vous simplement dans le menu "Paramètres", puis activez l'option "Partage internet" avant de raccorder votre mobile à votre ordinateur.

Si votre téléphone ne propose pas le partage de connexion

Si votre mobile n'est pas suffisamment récent, certaines applications pourront peut-être vous sortir de l'embarras. Elles sont nombreuses sur la boutique en ligne Google Play (pour les téléphones Android). Ces applis vous coûteront parfois jusqu'à plusieurs dizaines d'euros, mais proposent généralement une version bridée ou une version d'évaluation gratuite. C'est par exemple le cas des applis PdaNet (5,79 euros pour la version complète) et EasyTether Lite (7,75 euros en version premium).

Dans les deux cas, vous aurez besoin d'installer non seulement l'appli sur votre téléphone, mais également une contrepartie pour votre ordinateur. Ce sera faisable même si celui-ci n'est pas connecté à internet puisque l'appli est capable de télécharger le programme que n'aurez qu'à copier sur votre ordinateur grâce au câble USB.

Si vous possédez un iPhone, vous ne trouverez rien sur iTunes, les applis de tethering ayant été bannies de l'App Store en 2011. En revanche, si votre appareil est jailbreaké (une opération qui consiste à éliminer les restrictions d'utilisation imposées par Apple), vous trouverez de nombreuses solutions sur la boutique en ligne Cydia.

Si ce n'est pas le cas, de nombreux tutoriels sont disponibles en ligne pour jailbreaker votre téléphone, mais vous aurez sans doute plus vite fait d'utiliser la fonction "Téléphone" de votre mobile et de vous tourner vers le service client de votre opérateur.