2019 : une année propice aux longs week-ends

En 2019, le hasard du calendrier va bien faire les choses pour ceux qui aiment les longs week-ends.

France 2

"2019, c'est votre année. Sur onze jours fériés, un seul tombe un week-end", explique la journaliste Valérie Heurtel, sur le plateau de France 2. "C'est un bon cru. Il y aura quatre week-ends de trois jours : Pâques, la Pentecôte, la Toussaint et le 11 novembre. Vous pouvez d'ores et déjà réserver vos billets", conseille la journaliste. "Le 1er janvier, le 1er mai, le 8 mai et Noël tombent un mercredi, ça veut dire que si on pose deux jours de congé, on profite de cinq jours de vacances, ajouter à cela l'Ascension et le 15 août qui tombent aussi un jeudi", précise Valérie Heurtel.

Deux milliards d'euros pas jour férié

Quelles conséquences pour l'économie de tous ces ponts et coupures ? "Les jours fériés coûtent à peu près deux milliards d'euros à l'économie, soit 0,1% du PIB. Ça pénalise des secteurs comme l'industrie, mais c'est aussi très bon pour le tourisme", ajoute-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
En 2019, jusqu\'à cinq ponts et quatre weekends prolongés seront possibles, grâce aux jours fériés.
En 2019, jusqu'à cinq ponts et quatre weekends prolongés seront possibles, grâce aux jours fériés. (TOMS AUZINS / ROBERT HARDING PREMIUM / AFP)