Cet article date de plus de huit ans.

Un médicament contre l'éjaculation précoce bientôt sur le marché

Le Priligy, présenté au Congrès annuel d'urologie de Paris et mis sur le marché courant 2013, permettrait de multiplier par trois le délai d'éjaculation.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une boîte de Priligy, médicament des laboratoires Janssen/Furiex/Menarini, vendue au Mexique le 8 septembre 2009. (CORTESÍA / NOTIMEX)

 SANTE - Le Priligy pourrait être le nouveau Viagra : là où la petite pillule bleue traite les troubles de l'érection, ce nouveau médicament des laboratoires Janssen/Furiex/Menarini promet de remédier à l'éjaculation précoce. Il a été présenté au Congrès annuel d'urologie qui s'est tenu à Paris du mercredi 21 au samedi 24 novembre, et devrait arriver sur le marché français courant 2013.

Un délai multiplié "par trois ou quatre"

Jusqu'ici, les traitements utilisés pour traiter ces troubles nécessitaient une prise quotidienne : le Priligy présente l'avantage de pouvoir être pris "à la demande", explique Stéphane Droupy, responsable du comité d'andrologie et de médecine sexuelle de l'Association française des urologues, à L'Express. Le spécialiste explique par ailleurs qu'environ 5 % des Français seraient des éjaculateurs précoces, c'est à dire qui éjaculent systématiquement moins d'une minute après la première pénétration.

Le Priligy permettrait de "multiplier par trois ou quatre le délai pour éjaculer", explique l'urologue François Giuliano, de l'hôpital Raymond Poincaré, à Garches, dans les Hauts-de-Seine. Sa substance active est la dapoxetine, déjà utilisée comme antidépresseur. Il convient toutefois de rester prudent quant au caractère "miraculeux" de ce médicament : Le Figaro souligne que des effets indésirables importants ont été notés au cours des études préliminaires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Découverte

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.