Savoie : le lac Aiguebelette, havre de tranquillité pour les derniers vacanciers

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
Le lac Aiguebelette, havre de tranquillité pour les derniers vacanciers
France 2
Article rédigé par
D.Sebastien, E.Jacquin, JP. Rivalain - France 2
France Télévisions

Sur l'autoroute A43, entre Lyon (Rhône) et Chambéry (Savoie), se niche le lac d'Aiguebelette, l'un des secrets les mieux gardés de la Savoie. 

Sur la route des Alpes, on peut apercevoir entre deux montagnes le lac d'Aiguebelette, visible depuis une aire de repos. "On a l'impression d'être à la mer tout en étant à la montagne", s'émerveille une touriste. Pour y accéder, il suffit de prendre l'autoroute A43, puis la sortie 12 entre Lyon (Rhône) et Chambéry (Savoie). Le péage devient alors la frontière avec un tout autre monde aux allures tropicales et aux eaux bleues, à l'image d'un lagon. Tout autour, les derniers vacanciers profitent des plages, avant de reprendre la route. 

Le lac d'Aiguebelette classé réserve naturelle

Bien que le lac paradisiaque soit proche de l'autoroute, il est tout de même protégé par le statut de "réserve naturelle". Les moteurs thermiques y sont interdits : "Il y a rarement du vent sur ce lac, pas de moteur thermique depuis un certain moment maintenant. La qualité de l'eau aussi, une eau qui est très propre (...) c'est un lac très attractif et très agréable à naviguer", témoigne un moniteur de canoë-kayak. La fin de l'été, très calme, est propice à la navigation en kayak, ou encore en paddle. Les touristes sont conquis par la tranquillité de ce lac vert émeraude, dont la couleur varie en fonction de l'intensité de la lumière du soleil. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.