Rêves d'Himalaya : le Kangchenjunga, une promesse qui se dessine enfin

Ils sont deux Français, Stéven Le Hyaric et Pehuen Grotti, partis faire un trek au Népal avec pour objectif la traversée de l'Himalaya. Ils font l'ascension du troisième sommet du monde.

FRANCEINFO

Le Kangchenjunga, troisième sommet le plus haut du monde à 8 500 mètres d'altitude, fait peur à bon nombre d'alpinistes, même les plus chevronnés. Stéven Le Hyaric et Pehuen Grotti se lancent dans l'ascension, l'une des plus difficiles de la planète

Ils partent de Gunjsa. Quelques plats népalais et jeux avec leur famille d'accueil leur ont mis le moral au plus haut. Après deux jours de marche et de vélo dans des paysages magnifiques, ils sont stoppés dans leur élan par une tempête de neige à seulement quatre kilomètres du premier objectif. Mais ils ne veulent pas s'arrêter là.

Après une nuit à 4 700 mètres d'altitude, ils repartent donc à 4 heures du matin pour leur objectif, qui marquera aussi leurs premier pas sur la trace du Great Himalaya Trail. C'est avec beaucoup d'émotions qu'ils arrivent au camp de base, épuisés mais heureux.

Quel paysage extraordinaire ! Quelle puissance se dégage de ces montagnes ! Ils sont maintenant à la frontière du Sikkim (Inde) et de la Chine.