Russie : un ours polaire "épuisé" retrouvé à 700 kilomètres de son habitat naturel

Affamé, l'ours a été aperçu près du village russe de Tilichiki, dans l'est de la Russie.

Un ours polaire au Svalbard (Norvège), le 1er juillet 2010.
Un ours polaire au Svalbard (Norvège), le 1er juillet 2010. (MAXPPP)

Il a erré pendant plusieurs jours et sur des centaines de kilomètres. Un ours polaire a été retrouvé dans un village russe, à près de 400 km de son habitat habituel, rapportent CNN et The Guardian (en anglais), jeudi 18 avril. L'air épuisé et affamé, le plantigrade a été aperçu en train de chercher de la nourriture dans le village de Tilichiki, dans la péninsule du Kamtchatka, dans l'extrême-est de la Russie. Selon les médias russes, l'ours viendrait de la Tchoukotka, région située au nord de la péninsule.

"Les gens du village l'ont traité avec compréhension et soin. L'ours n'était pas agressif et nous lui avons donné du poisson. Nous avons beaucoup d'ours bruns ici, mais les blancs sont très rares", a raconté une habitante du village à Euronews"Aujourd'hui, j'ai vu qu'il avait déjà commencé à marcher et même commencé à chasser !" 

Le réchauffement climatique en cause

"Les conditions dans lesquelles vivent les ours polaires sont en train de disparaître à cause du changement climatique, a commenté Vladimir Chouprov, du bureau de Greenpeace à Moscou, cité par The IndependentL'Arctique se réchauffe et les environnements de chasse sont de plus en plus restreints. La glace se retire et les ours polaires recherchent de nouvelles façons de survivre. Et le moyen le plus simple est de parvenir aux humains." 

Les autorités du Kamtchatka préparent une opération de sauvetage. Elles prévoient d'utiliser un sédatif pour endormir l'ours et le transporter jusqu'à la Tchoukotka en hélicoptère.