Deux promeneurs attaqués par un ours dans le nord de l'Italie

Un projet de réintroduction de l'animal dans la région avait été lancé en 1999, avec le soutien de l'Union européenne, à partir d'une dizaine d'ours arrivés de Slovénie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un ours dans un sanctuaire à Arosa, en Suisse, le 25 juin 2019.  (ARND WIEGMANN / REUTERS)

Les promeneurs ont fait une mauvaise rencontre alors qu'ils arpentaient les montagnes des Dolomites (nord de l'Italie). Lundi 22 juin, en fin de journée, un homme de 59 ans et son fils de 28 ans ont été attaqués par un ours, a annoncé la province autonome de Trente. Le père souffre notamment de fractures à une jambe et de plaies profondes, mais sa vie n'est pas en danger. Son fils a des lésions plus superficielles.

Les deux hommes, qui ont croisé le plantigrade sur un sentier du "Monte Peller", ont été transportés dans un hôpital, selon cette source, citée par des agences de presse italiennes. Une première reconstruction des faits révèle que le jeune homme se serait retrouvé nez à nez avec l'ours, serait tombé à terre et aurait été coincé sous l'animal. Son père se serait alors jeté sur l'ours pour dégager son fils.

La région du Trentin est habitée par plusieurs dizaines d'ours, qui font parfois des intrusions dans les zones habitées ou s'attaquent à des animaux d'élevage. Un projet de réintroduction de l'animal dans la région avait été lancé en 1999, avec le soutien de l'Union européenne, à partir d'une dizaine d'ours arrivés de Slovénie.

.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.