Ariège : des hommes armés et cagoulés annoncent la réouverture de la chasse à l'ours dans une vidéo

Une courte vidéo a été publiée ce vendredi 15 septembre. Des hommes cagoulés et armés annoncent la réouverture officieuse de la chasse à l'ours dans les Pyrénées. La préfecture de l'Ariège a très vite réagi en ouvrant une enquête. 

FRANCE 2

"Nous avons décidé de rouvrir la chasse à l'ours en Ariège et de mener une résistance active face aux agents de l'État." Une trentaine d'hommes cagoulés et armés désignent sans détour les ours et l'État pour ennemi. Cette vidéo anonyme a été transmise hier soir à des médias ariégeois. S'agit-il d'un canular, d'une provocation ou d'une menace réelle? Toujours est-il que l'État prend cette vidéo très au sérieux. "Nous souhaitons que tous ceux qui sont responsables dans ce département dénoncent tout ce qui dérive dans l'illégalité, passage de la ligne rouge de l'illégalité et de la violence, et notamment de l'usage des armes", a déclaré Marie Lajus, préfète de l'Ariège. 

300 brebis mortes ou portées disparus

Depuis le début de l'été en Ariège, les éleveurs de brebis ont subi de lourdes pertes : près de 300 animaux ont été retrouvés morts ou portés disparus. En juillet dernier, les caméras de France 2 avaient suivi des éleveurs, et avaient trouvé à leurs côtés des dizaines de cadavres. En cause: l'ours, réintroduit il y a vingt ans dans les Pyrénées. Ils seraient 39 à ce jour. Pour faire toute la lumière sur cette affaire, une enquête préliminaire a été ouverte ce vendredi 15 septembre au matin par le parquet de Foix (Ariège). 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un ours brun est photographié, le 14 avril 2014, dans le parc naturel des Pyrénées. 
Un ours brun est photographié, le 14 avril 2014, dans le parc naturel des Pyrénées.  (MAXPPP)