Reims : des jouets de Noël pour tous les enfants à la braderie du Secours Populaire

Quatre boîtes de jeux de société d'occasion mais en bon état pour 50 centimes, de quoi faire plaisir à ses enfants, même quand le budget est restreint. C'est l'objectif de cette braderie qui s'est tenue deux jours avant Noël.

Illustration Secours Populaire Français, le 29 septembre 2017.
Illustration Secours Populaire Français, le 29 septembre 2017. (SEBASTIEN JARRY / MAXPPP)

Dans deux jours, c'est Noël et tous les cadeaux qui vont avec. Mais pour un certain nombre de Français, l'achat de jouets pour les enfants n'est pas toujours évident : manque de moyens, pouvoir d'achat en baisse, autant de raisons qui poussent les familles les moins aisées à se priver. C'est pour cette raison qu'à Reims, le Secours Populaire organisait samedi 22 décembre dans ses locaux une braderie de jouets d'occasion ouverte à tous. Et cette année encore, beaucoup de monde s'est déplacé. Devant la porte du local, c'est la cohue, les bénévoles font rentrer les personnes par petits groupes, que des mamans, ça pousse et ça s'énerve et une fois à l'intérieur, le temps est compté.

50 centimes les quatre boîtes de jeux de société

Sur une grande table rectangulaire, des jeux de sociétés, 50 centimes les quatre boîtes. Et sur les étagères, des jouets de toute sortes, poupées, petites voitures, peluches : "Tout le monde peut venir acheter, explique Agnès, bénévole. Il y a beaucoup de gens qui recherchent des jouets pour leurs enfants sans avoir trop de moyens et ils savent qu'ici, ils ont de belles choses. Ce sont des jouets d'occasion, mais vraiment en très bon état", poursuit-elle. "Et on voit souvent des gens souriants". Karine a 35 ans, elle est sans emploi. Elle est venue avec un budget de 20 euros : "Financièrement, étant une maman seule avec trois enfants, c'est très compliqué, donc il faut utiliser la débrouille, là c'est pas cher et ça fait plaisir aux enfants", explique-t-elle.

On n'a pas forcément d'argent pour acheter du neuf au magasin, ça nous aide beaucoupKarine, maman de trois enfants sans emploià franceinfo

Des fonds pour acheter des jouets neufs

Dans le sac de Karine, un établi pour enfant, des sachets de figurines, des déguisements, des jeux créatifs et au moment de passer à la caisse, une petite surprise, ça ne lui coûte que 4,50 euros. "Magnifique, on reviendra", s'enthousiasme la maman. L'ensemble des fonds collectés pour cette braderie doit permettre au Secours Populaire d'acheter des jouets neufs pour d'autres enfants, mais aussi à aider financièrement une école de Madagascar.

Reims : des jouets de Noël d'occasion à la braderie du Secours Populaire : le reportage de Nicolas Fillon
--'--
--'--