Noël : une douce nuit qui dure depuis 200 ans

Interprétée dans toutes les langues et sur tous les continents, la chanson "Douce nuit" est un hymne de Noël.

FRANCE 3

Chant incontournable de Noël, Douce nuit sainte nuit est un air connu dans le monde entier. À l'origine en allemand, la chanson a été traduite dans plus de 330 langues. Mais malgré cette popularité, peu savent d'où vient cet air. C'est à Oberndorf, près de Salzbourg en Autriche que tout a commencé le 24 décembre 1818, il y a 200 ans jour pour jour. Le prêtre Joseph Mohr et le musicien Franz Gruber composent Douce nuit pour la messe de Noël dans une Autriche à peine sortie des guerres napoléoniennes. "La chanson dit que les gens doivent apprendre à pardonner et à vivre ensemble", explique Anna Holznet, conservatrice au musée Franz Gruber.

Des duos improbables

Symbole de fraternité et même hymne de paix, le 24 décembre 1914, Douce nuit est chantée en chœur dans les tranchées de la Première Guerre mondiale, aboutissant à une trêve de Noël. À l'origine religieux, ce chant est passé par tous les styles, du Rock'n Roll aux mariachis mexicains jusqu'à un duo improbable en 1975 entre le président de la République Valéry Giscard D'Estaing et Claude François. Deux siècles après avoir été créée, Douce nuit est devenu un tube de Noël.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des cadeaux de Noël au pied d\'un sapin, à Paris, le 24 décembre 2017. (Photo d\'illustration)
Des cadeaux de Noël au pied d'un sapin, à Paris, le 24 décembre 2017. (Photo d'illustration) (KAREN ASSAYAG / AFP)