Noël : plusieurs jouets vendus sur le web non-conformes

Un test inédit réalisé par la répression des fraudes montre que de nombreux jouets disponibles à la vente en ligne ne respecteraient pas les normes et seraient même dangereux.

France 2

Gâter ses enfants ou petits-enfants à Noël sans faire l'impasse sur la sécurité, voilà la préoccupation majeure des clients de cette boutique de jouet. "On fait confiance à la personne qui nous conseille. C'est le charme des boutiques", témoigne une acheteuse. Malgré la vigilance des consommateurs et des commerçants, 41% des jouets en France ne respectent pas les normes. Et plus de 16% seraient même dangereux pour la sécurité et la santé. C'est le résultat d'une étude menée par la répression des fraudes (DGCCRF) sur 722 produits : jouets, peluches et déguisements. 

Des gestes simples pour vérifier la sécurité 

"Il y a un certain nombre de choses qui peuvent être faites rapidement sur un jouet pour s'assurer qu'il est conforme : la présence du marquage CE, s'assurer si le compartiment des piles est bien fermé, s'assurer, si c'est une peluche, que les coutures sont bien solides," détaille Loic Tanguy, directeur de cabinet à la DGCCRF. L'an dernier en France, la répression des fraudes a adressé pas moins de 950 avertissements aux professionnels du jouet. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La poupée Mon amie Cayla est l\'un des deux jouets épinglés par la Cnil.
La poupée Mon amie Cayla est l'un des deux jouets épinglés par la Cnil. (LEON NEAL / AFP)