Marché du jouet : les ambitions de la Chine

En Chine, une entreprise de fabrication de jouets souhaite s'attaquer à la concurrence américaine et européenne.

FRANCE 2

Des ouvriers à perte de vue. Ils sont plus de 400. La même scène se répète sur quatre étages chez les numéro 1 du jouet, en Chine. L'entreprise souhaite surpasser les leaders mondiaux du secteur en misant sur la qualité. Pour y parvenir, elle peut compter sur des salariés très productifs, aux objectifs précis et aux consignes strictes : les pauses sont minutieusement chronométrées. Leur semaine comporte 45 heures de travail, la norme en Chine, pour un salaire de 500 euros par mois, mieux que dans les usines de la concurrence.

Conquérir l'international

L'entreprise développe également l'automatisation pour plus de fiabilité. Près de 100 millions de jouets sont produits chaque année. 75% sont destinés au marché chinois, le reste est exporté. L'entreprise souhaite effacer l'image de produits bas de gamme et de mauvaise facture et respecte scrupuleusement les normes internationales. Le groupe s'est également doté d'un centre d'innovation où chaque nouveau jouet est créé avec de grandes ambitions.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'association La Fabrique à neuf, basée dans l\'Essonne, propose aux enfants de \"rendre les armes\".
L'association La Fabrique à neuf, basée dans l'Essonne, propose aux enfants de "rendre les armes". (MAXPPP)