Fêtes : vigilance sur les achats en ligne

La répression des fraudes a testé de nombreux produits en ligne et révèle que 74% d'entre eux présentent des anomalies. 

France 2

Une peluche qui s'enflamme trop rapidement, un jouet qui se brise du premier coup... Les produits dangereux sont extrêmement nombreux sur internet. La répression des fraudes a acheté et testé une cinquantaine de produits sur les plateformes comme AliExpress, Amazon ou encore Cdiscount. 74% d'entre eux présentent des anomalies. L'enquête de la DGCCRF révèle même que 39% sont dangereux. L'enquête renforce la méfiance des consommateurs. Parmi les produits dangereux rencontrés sur internet, un ours en peluche avec "accès facile au rembourrage" et "risque d'ingestion et d'étouffement", ou encore un costume de sorcière pour enfants au "matériau trop inflammable" avec"risque de brûlure". Une guirlande électrique pour sapin présente, elle, un "risque de choc électrique et de départ de feu". 

Vigilance quant aux "market place" 

"Les résultats de notre enquête ont été communiqués à ces plateformes et on leur demande de retirer au plus vite les produits dangereux de la vente", explique Loïc Tanguy, le porte-parole de la DGCCRF. Ces produits sont souvent vendus par des sites appelés "market place". Des places de marchés ouvertes à tous types de commerçants, grandes marques comme petits fabricants. Certains échappent aux contrôles, le gouvernement appelle donc à la plus grande vigilance. Cette année pour les fêtes les achats en ligne ont augmenté de 14%. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un ours en peluche, à Bordeaux, le 16 décembre 2008. (Photo d\'illustration)
Un ours en peluche, à Bordeaux, le 16 décembre 2008. (Photo d'illustration) (PIERRE ANDRIEU / AFP)